Mai 2018 [Bilan]

Processed with VSCO with a6 preset

Le temps passe et le mois de juin est déjà bien avancé. Il est donc temps de faire une petite rétrospective sur mes lectures du mois dernier qui n’a pas été très remplie étant dans une période assez stressante en ce moment.

 

– Livres –

A Conjuring of Light ( A Darker Shade of Magic #3) de V.E. Schwab

5/5

Je n’ai pas de mots pour décrire ce livre et cette saga tout entière tellement j’ai adoré vivre cette aventure. Les personnages, l’univers, l’intrigue, la plume de l’auteur etc. sont absolument parfaits !

Thirteen Reasons Why de Jay Asher

2/5

Je n’avais déjà pas beaucoup apprécié la première saison de la série mais le livre n’a pas du tout marché avec moi. Je ne peux tout simplement pas supporter Hannah et Clay est presque effacé dans ce livre.

Le jardin de Max et Gardénia de Fred Bernard et François Roca

4/5

Je suis retournée en enfance avec cet album que je lisais étant jeune. L’histoire est digne des meilleurs thrillers et les dessins sont magnifiques.

 

– Films –

Le Monde de Narnia 2 et 3

L’univers me manquait donc je me suis fait un petit marathon des films.

Captain America : The First Avenger

Je suis en pleine phase de déni après Infinity War donc je me reregarde tous les Marvel.

The Greatest Showman

J’arrive après la bataille mais j’ai adoré ce film mise à part la présence des animaux que j’ai trouvé inutile.

 

– Séries TV –

Once Upon A Time, Saison 7

Une série qui arrivait à bout de souffle mais dont la fin est réussite et est agréable à regarder.

Marvel’s Agents of Shield, Saison 6

Une de mes séries préférées dont la qualité reste au rendez-vous avec cette sixième saison. Les personnages ainsi que l’histoire évoluent. Après avoir visité l’espace, notre équipe d’héros favorite voyage dans le futur.

The Royals, Saison 4

Un soap opéra déganté qui montre une famille royale anglaise très différente de celle que l’on connait et où les scénaristes maîtrisent à la perfection l’art du cliffhanger.

Timeless, saison 1 et 2

Une découverte très intéressante. Le pitch ? Une équipe de voyageurs temporels tentent d’empêcher une organisation secrète de détruire l’histoire telle que nous la connaissons. Ils vont croiser des figures qui ont marqué l’histoire et qui sont souvent inconnues du grand public. Le tout avec un casting aux petits oignons, des méchants géniaux et un très bon sens de l’humour !

Thirteen Reasons Why, saison 2

J’ai davantage préféré cette saison qui traite de sujets intéressants et qui n’hésite pas à tenter de choquer ses spectateurs pour montrer la dureté de certaines réalités. Ce que passe ou casse dans la plupart des cas.

 

Et vous alors?

Publicités

Mars & Avril 2018 [Bilan]

2018-04-15 12.31.24 1.jpg

Bonjour à tous et à toutes !

Me voici de retour après une longue pause pour pouvoir travailler correctement mes partiels. Mais, je ne pas que réviser pendant ces deux mois et j’ai découvert quelques chouettes lectures :

Génocidé de Révérien Rurangwa

3,5/5

Un témoignage bouleversant qui nous plonge directement dans les pensées d’une personne qui a subi et vu des choses que nous ne pourrions même pas imaginer et qui nous fait questionner sur l’espèce humaine.

« Femme, réveille-toi ! » d’Olympe de Gouges

4/5

Un recueil avec des courts extraits de textes et de correspondances d’Olympe de Gouges connu pour ses pensées féministes et humanistes durant la Révolution Française. J’ai découvert une femme en avance sur son temps qui m’a emporté dans son élan de révolte.

Tales from the Shadowhunter Academy de Cassandra Clare

5/5

Ce recueil d’histoires est un super compagnon aux autres ouvrages de Cassandra Clare. Nous y retrouvons les personnages des différentes sagas de l’auteur et en particulier Simon que j’adore. L’auteur nous fait découvrir des moments clés de l’histoire des shodowhunters à travers les récits d’autres personnages : l’histoire des Herondale, du cercle de Valentin, la vérité sur les enfants Blackthorn etc.

Shades of Shadows de V. E. Schwab

5/5

Après un premier coup de coeur sur le premier tome, j’ai adoré retrouver Kell, Lila et Rhy ainsi que de nouveaux personnages tout aussi géniaux. L’univers gagne encore plus en profondeur et nous voyageons au-delà des différents Londres tout en apprenant plus sur la magie. Un second tome encore mieux que le premier !

The Bane Chronicles de Cassandra Clare 

4/5

J’ai moins apprécié ce compagnon que le précédent. Les premières histoires n’ont pas réussi à m’intéresser mais plus l’histoire avance plus nous retrouvons d’autres personnages connus comme Will, Tessa, Jem, Raphael, Camille, Alec bien sûr et plus nous découvrons des détails inédits qui m’ont plus plu.

Ugly Love de Colleen Hoover [relecture]

4/5

Une relecture qui ne m’a pas laissé de marbre. Colleen Hoover est l’une de mes autrices de romances favorites. L’histoire de Tate et Miles est ponctuée de hauts et de bas. On se questionne sur le passé et sur l’avenir du début à la fin à travers des personnages attachants.

Petits et grands mensonges de l’Histoire de France de Julien Arbois 

3/5

Un ouvrage historique intéressant qui reprend des légendes urbaines de l’histoire française en les vulgarisant et en les expliquant. Cependant, j’ai trouvé qu’il manquait souvent de profondeur. Et l’auteur ne citait pas suffisamment ses sources surtout concernants les images.

.

.

Voilà, j’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à me dire si vous avez lu certains de ses livres et ce que vous en avez pensé. J’ai pris du retard dans les chroniques mais promis je me rattrape rapidement et je compte bien revenir bientôt dans un nouveau type de format, stay tuned !

Tomb Raider (2018)

26229870_184909015436036_3622629813691812628_n.jpg
(Cliquer sur l’image pour voir la bande annonce)

De Roar Uthaug
Avec Alicia Vikander, Dominic West, Walton Goggins, Daniel Wu …
Date de sortie: 14 mars 2018 (1h58min)
Genres: Aventure, Action
Nationalité: Américain

SYNOPSIS

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider »…

AVIS

Etant une grande fan des films d’aventures et de la franchise Lara Croft, j’étais vraiment impatiente de voir ce film. Et je n’ai pas été déçue !

Dans Tomb Raider, on retrouve une Lara, plus jeune, moins expérimenté, loin de la version d’Angelina Jolie. Son père a disparu il y a sept ans mais elle refuse de le croire mort. Elle découvre alors plusieurs de ses notes et décide de partie à sa recherche sur une île mystérieuse.

Dès le début, on est mis dans l’ambiance notamment à travers une bande-son du tonnerre et des plans superbes. On voyage de Londres à Hong Kong puis jusqu’à sur l’île avec toujours la même qualité visuelle. De plus, les effets spéciaux sont spectaculaires même si s’était plus qu’attendue pour une superproduction comme celle-ci.

Le casting est également très bien choisi. Alicia Vikander, que j’avais adorée dans Testament of Youth, incarne notre aventurière badass préférée à la perfection. Son personnage est très bien construit, on n’a pas une héroïne intouchable qui réussit tout ou presque du premier coup. Mais une Lara Croft qui échoue, pleure, souffre, saigne, survit souvent grâce à une aide extérieure etc. Seules quelques courtes scènes font un peu too much, mais on est aussi là un peu pour ça.

Les autres personnages secondaires sont peu développés mais reste agréables. Le méchant quant à lui est convaincant dans son rôle et à une vraie motivation (revoir sa famille). Un autre point positif : on a le droit à un film sans aucun baiser langoureux ou couple foireux, j’appelle ça un miracle !

L’intrigue se tient, il n’y a pas d’invraisemblances. Les retournements de situation sont pour la majorité peu originaux et du « déjà-vu » mais les scènes de combat et les cascades sont très bien réalisées. Je suis désormais impatiente de voir la suite qui s’annonce prometteuse !

Le Prince Mécanique (TID #2) de Cassandra Clare

Processed with VSCO with a6 preset

5 /5

Titre : Le Prince Mécanique (The Infernal Devices #2)
Auteur : Cassandra Clare
Éditeur : Pocket Jeunesse
Genre : Fantastique

RÉSUMÉ

Si personne ne se soucie de nous, peut-on vraiment exister ?

Tessa Gray a trouvé refuge chez les Chasseurs d’Ombres.

Le danger rôde toujours en la personne du mystérieux Magistère, qui semble prêt à tout pour mettre la main sur elle…même à susciter les pires trahison.

Menacée, Tessa est aussi tiraillée entre son affection pou Jem et son attirance pour Will , mais un changement s’opère peu à peu chez ce dernier Tessa va découvrir que les secrets et les mensonges peuvent corrompre même le coeur le plus pur.

AVIS

« Ce sont les livres qui m’ont permis de continuer à vivre. C’est grâce à eux que je me suis senti moins seul. Je pouvais être honnête avec eux et ils me le rendaient bien. »

Après un premier tome qui m’avait enchanté, j’en attendais beaucoup de cette suite et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! Ce livre m’a fait pleurer, rire aux éclats, hurler etc.

L’intrigue va de plus en plus vite, de rebondissements en rebondissements. On en apprend plus sur le Magistère, le grand méchant qui contrôle les automates, tout en gardant beaucoup de suspens sur son plan final.

Les personnages sont toujours aussi géniaux. J’ai eu un gros coup de cœur pour Will, qui est vraiment bouleversant dans ce livre. Tessa est vraiment une héroïne attachante et courageuse. Magnus est toujours aussi hilarant. J’ai un peu plus de mal avec Jem parce que j’ai l’impression d’être forcée à l’aimer comme tous les autres personnages l’apprécient.

Cassandra Clare est vraiment un génie de l’écriture. Je ne sais pas si je la déteste pour toutes les émotions qu’elle me fait traverser ou si je l’admire. Sans doute un mélange des deux. Et l’un des points sur lequel je l’applaudis vraiment c’est qu’elle a réussi à créer un triangle amoureux qui ne me rebute pas et qui est même agréable à lire. Je crois que c’est la première fois que ça m’arrive.

“Demon pox, oh, demon pox,
Just how is it acquired?
One must go down to the bad part of town
Until one is very tired.
Demon pox, oh, demon pox I had it all along—
No, not the pox, you foolish blocks,
I mean this very song—
For I was right, and you were wrong!”

En bref, ce livre a su me toucher encore plus que le premier. L’intrigue va de plus en plus vite avec toujours pleins de rebondissements. Les personnages sont géniaux. On rit, on pleure, on hurle… Une des meilleures sagas que je n’ai jamais lues.

Février 2018 – Bilan

Processed with VSCO with a6 preset

Bonjour,

Voici (enfin) mon bilan de février. Je suis plutôt contente des livres que j’ai lu qui ont été pour la plupart de belles (re)découvertes !

City of Lost Souls (The Mortal Instruments #5) de Cassandra Clare

4/5

J’ai davantage apprécié ce tome que lors de ma première lecture il y a quelques années. Mais il reste dans la même veine que le tome 4, un bon livre mais qui n’a pas grand chose à voir avec le brio de la première trilogie ou des Origines.

Limonov d’Emmanuel Carrère

3/5

Ce livre est à la fois une biographie de Limonov, un personnage haut en couleur bien qu’un trou du cul (il n’y a pas d’autres mots pour le décrire) et une chronique de la Russie d’après-guerre. J’ai apprit énormément de chose en le lisant, le regard de l’auteur sur la politique notamment russe est très intéressant et il utilise une prose claire et directe.

La Princesse Mécanique (The Mortal Instruments – Les Origines #3) de Cassandra Clare

5/5

Une bombe ! Ce roman m’a retourné. Les personnages sont merveilleux. L’intrigue est pleine de suspense, de retournements, de moments magiques… J’en suis devenue obsédée, folle même.

City of Heavenly Fire (The Mortal Instruments #6) de Cassandra Clare

5/5

Dernier tome de la saga que je n’avais jamais lu sans doute pour ne jamais avoir à dire au revoir aux personnages. Et quel au revoir ! J’ai enfin retrouvé la saga que j’adorais. L’intrigue est géniale, la plume de Cassandra Clare toujours aussi magnifique, les personnages sont supers. J’ai même réussi à apprécier Clary et Jace (ô miracle !).

Et vous, qu’avez vous lu ce mois-ci ?

The Secret Cercle, tome 1 : L’Initiation de L. J. Smith

Processed with VSCO with a6 preset

1 /5

Titre : The Secret Cercle, tome 1: L’Initiation
Auteur : L. J. Smith
Éditeur : Le Livre de Poche (jeunesse)
Genre : Fantastique, jeunesse

RÉSUMÉ

Un cercle mystérieux. Un amour interdit. Une aventure hors du commun.
Cassie est à peine arrivée dans son nouveau lycée qu’elle devient le souffre-douleur de Faye, une fille aussi belle que venimeuse. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Diana, qui la prend sous son aile et dont elle devient la confidente. Faye et Diana appartiennent à une bande étrange qui semble régner sur les lycéens. Que dissimulent-elles vraiment ? Cassie apprend bientôt leur incroyable secret : un pacte ancestral lié ce cercle d’amis… et d’ennemis, où les couples et les alliances se font et se défont. Quand Cassie tombe amoureuse du beau et mystérieux Adam, elle doit alors choisir entre résister à la tentation ou trahir sa meilleure amie. Elle le sait : un seul faux pas et les forces obscures se déchaîneront contre elle…

AVIS

J’ai trouvé ce livre en brocante et ayant bien aimé l’adaptation en série, je me suis laissé tenter. Grand mal m’en a pris, ce roman a été une grosse déception.

Tout d’abord, pendant des pages et des pages, on s’étend sur les sentiments de Cassie, le personnage principal qui découvre en déménageant chez sa grand-mère qu’elle est la descendante de sorcière et qu’elle a elle aussi des pouvoirs magiques. Cependant, pendant toutes ses pages, rien ne se passe. Et les plaintes d’une ado qui croit attirer tous les malheurs du monde ne m’intéressent pas.

Alors certes le roman est court et la lecture rapide, mais il y a peu d’action et pas du tout de suspense. Même si j’ai vu la série, elle n’a rien à voir avec le livre et j’ai réussi à deviner chacun des « rebondissements », gâchant toute surprise.

De plus, l’auteur présente beaucoup de personnages en très peu de temps, ce qui m’a perdue. Et car il y a trop de personnages, certains qui auraient pu être intéressants passent à la trappe.

En bref, ce premier tome ne l’a pas du tout fait avec moi, de trop nombreux défauts et de trop nombreux épanchements sur Cassie, une pauvre ado remplie clichée. J’ai davantage préféré la série. Je conseillerai ce livre à un public beaucoup plus jeune que moi.

J’ai laissé mon cœur dans les brumes d’Edimbourg de Carolina Lozano

Processed with VSCO with a6 preset

2 /5

Titre : J’ai laissé mon cœur dans les brumes d’Edimbourg
Auteur : Carolina Lozano
Éditeur : Bayard (jeunesse)
Genre : Fantastique, romance, jeunesse

RÉSUMÉ

« Un des effets de la peur est de nous priver de bon sens. »

A 17 ans, il parait qu’on n’est pas normal si l’on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l’enceinte du prestigieux lycée d’Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d’ombres et de mystères. Car aujourd’hui, dans la salle de lecture, j’ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l’un de ces guerriers celtes que toute l’Europe redoutait au Moyen-âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée…

AVIS

« Sauf exception, je ne prête pas davantage attention aux nouvelles têtes qu’aux anciennes. Je leur préfère les livres, qui me passionnent et que je trouve plus inoffensifs. »

J’avais entendu de bonnes choses à propos de cette romance et je me suis laissé charmer par le titre, la couverture et le résumé intrigant qui me promettait un voyage dans la capitale Écossaise. Au final, mon enthousiasme pour ce roman est vite retombé.

Dès le début, j’ai hésité à abandonner ce livre car l’héroïne m’a très vite énervée. Les trop nombreux clichés m’ont vraiment gêné. Le coup de l’héroïne asociale mais qui a quand même des amis, le rapport étrange avec les maladies mentales, la princesse en détresse qu’il faut sauver… ça passe deux secondes après j’ai rapidement envie de balancer le roman par la fenêtre.

Malgré tout, de peur d’être de mauvaise foi, j’ai continué ma lecture (oui j’aime souffrir). La suite est un peu mieux passée, l’histoire d’amour est certes rapide mais reste « mignonne ». La succession des points de vue ajoute du suspense et font progresser l’intrigue rapidement voire un peu trop rapidement. L’histoire de fantôme est bien amenée et reste intrigante tout comme les personnages qui malgré leur côté un peu trop enfantin sont sympathiques.

Cependant, l’action se déroule seulement dans les trente dernières pages sans que l’on sache trop pourquoi ni comment pour se terminer par une fin bâclée et très étrange. On se croirait presque chez les bisounours !

De plus, je m’attendais à beaucoup plus de description sur l’Ecosse et même si j’ai bien aimé les quelques visites des lieux cultes d’Édimbourg, je suis resté sur ma faim.

En bref, j’ai été déçue par ce livre aux trop nombreux clichés et facilitées scénaristiques. Malgré une histoire d’amour mignonne et des mythes sur les fantômes intéressants, ça ne l’a pas fait avec moi et la fin m’a seulement conforté dans ma déception.