Octobre 2017: Bilan

2017-11-09_11.15.04_3[1].jpg

Bonjour !

Comme à la fin de chaque mois, je vous invite à une petite rétrospection des livres que j’ai lu !

 

Moriarty: Le Chien des d’Uberville de Kim Newman

2,5/5 

Une réécriture des aventures de Sherlock Holmes avec le professeur Moriarty et le colonel Moran comme personnages principaux, ça fait rêvé non ? Néanmoins, il m’a fallu quatre mois pour le finir malgré l’ambiance londonienne du XIXème que j’adore et un point de vue original. Certaines nouvelles ne se valaient pas et au final on n’entraperçoit seulement le véritable génie de Moriarty.

Antigone à New York de Janusz Glowacki

2,5/5

Une seconde réécriture mais cette fois d’Antigone de Sophocle. J’ai trouvé que les nombreuses didascalies gênaient parfois la lecture, faisant perdre le fil de la conversation entre les personnages. J’ai néanmoins apprécié cette œuvre pour la dénonciation du manque de reconnaissance des personnes se trouvant en bas de l’échelle sociale comme les SDF. L’ambiguïté des personnages était très intéressante à lire tout comme la violence que l’auteur n’a pas hésité à montrer dans sa pièce.

Thirteen Rising de Romina Russell

5/5

Quatrième et dernier tome de ma saga préférée, Zodiaque. Gros coup de cœur pour ce livre, mes sentiments ont fait des montagnes russes dès le début du livre. Rho, la protagoniste a beaucoup évolué depuis le premier tome et ça fait plaisir. Tous les autres personnages sont génialement construits tout comme l’univers. On a des retournements de situations tout le temps, des moments qui m’ont brisé le cœur mais d’autres également magnifiques… Foncez lire cette saga !

 

Et vous, qu’avez vous lu ce mois-ci ?

Publicités

Tag PKJ : Les livres préférés

tag-livres-prc3a9fc3a9rc3a9s.jpg

Bonjours à tous !

Je reviens aujourd’hui avec le premier tag du blog ! J’ai choisi Les Livres Préférés de chez les éditions PKJ. J’espère que ça vous plaira !

1) Quel est votre livre one-shot préféré (livre en un seul volume qui n’a pas de suite)?

Fangirl de Rainbow Rowell.

2) Quelle est votre série préférée? (Si vous répondez Harry Potter, citez également votre 2e série livresque préférée.)

Zodiaque de Romina Russell, ma série d’amour.

3) Quel est votre auteur préféré?

J’ai une énorme hésitation entre Romina Russell pour sa plume fantastique et sa gentillesse et Sabaa Tahir pour sa super saga qu’est Une Braise Sous La Cendre et ses stories Instagram à mourir de rire.

4) Quelle est votre meilleure lecture de l’année en cours?

Thirteen Rising de Romina Russell, le quatrième et dernier tome de Zodiaque. Je suis encore chamboulée par cette lecture.

5) Citez un livre dont vous n’attendiez pas grand chose et qui est finalement devenu l’un de vos livres préférés.

Obsidienne de Jennifer L. Armentrout. Je m’attendais à ne pas du tout aimer cette lecture alors qu’aujourd’hui cette saga fait partie de mes préférées !

6) Quel est votre PKJ préféré?

Beaucoup trop. Mais je vais dire Cress de Marissa Meyer.

7) Quel livre conseillez-vous souvent autour de vous?

Autre-Monde de Maxime Chattam.

8) Quel était votre livre préféré lorsque vous étiez enfant?

L’année où tout à changé de Jill Hucklesby.

9) Citez un de vos livres préférés dans un genre que, normalement, vous aimez moins.

Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates d’Annie Barrows et de Mary Ann Shaffer.

10) Citez un de vos livres préférés que peu de gens connaissent.

Je vais tricher car je vais parler d’une BD que j’adore : Blacksad de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido.

Les Etoiles de Noss Head, tome 3: Accomplissement de Sophie Jomain

Processed with VSCO with a6 preset5

Titre: Les Étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement
Auteur: Sophie Jomain
Éditeur : J’ai Lu
Genre : Jeunesse / Fantastique / Romance

RÉSUMÉ

« Hello darkness my old friend
I’ve come to talk with you again
Because a vision of softly creeping
Left its seeds while I was sleeping
And the vision that was planted in my brain
Still remains within the sound of silence »

« Je n’avais aucune idée de ce qu’allait devenir ma vie… absolument aucune. J’allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais? Et si j’étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

AVIS

« Parce que c’est bien de la souffrance dont il s’agissait. Lorsque vous vous battez contre vos instincts les plus profonds, vos envies les moins contrôlables, vous avez mal, vous hurlez de l’intérieur. »

Je suis sortie de ma lecture du second tome avec un avis très mitigé et j’appréhendais énormément cette suite. Cependant, dès le début, je suis rentrée dans l’histoire et ai retrouvé directement les points positifs des deux tomes précédents.

Tout d’abord, j’ai certes eu un peu de mal avec la relation entre Hannah et Darius qui était vraiment étrange et sans explications particulières. Leith est encore plus effacé dans ce tome-ci mais laisse la place à une Hannah plus sure d’elle, mature et réfléchit dans la plupart des situations. Mais le grand point fort de ce tome d’après moi est le retour de Gwen comme un véritable personnage secondaire dans l’intrigue. Cette fille est géniale, drôle, intelligente… En bref, je l’adore ! En outre, l’univers s’agrandit énormément dans ce tome-ci. De nombreuses révélations sont faites, certaines peu originales certes mais qui servent très bien l’intrigue et restent logiques.

Pour finir, un autre des points forts de ce troisième opus est le suspens. En effet, mon petit cœur a eu du mal à supporter tous les rebondissements de situation, les scènes d’action… Ce livre m’a rendu folle, j’ai ressenti énormément d’émotions et je ne pouvais plus m’arrêter de lire !

« Je n’étais pas assez forte pour résister longtemps, mais pas assez fatiguée non plus pour abandonner si vite. »

En bref, un troisième tome nettement supérieur aux précédents. On retrouve tous les points positifs de la saga ainsi que des personnages qui ont évolué en mieux pour la plupart. Ce livre m’a fait hurler, rire et pleurer et parfois les trois en même temps. La fin reste peu originale mais reste belle et conclut à merveille cet opus qui a été un véritable coup de cœur.

Septembre 2017 : Bilan

Processed with VSCO with a6 presetUn mois de septembre ponctué par la rentrée et donc avec peu de lecture mais qui m’ont permis de m’évader de mon quotidien.

Milk and Honey de Rupi Kaur

Processed with VSCO with a6 preset4

J’ai bien aimé ce petit recueil de poèmes qui nous emmène à travers les différentes expériences de la vie de l’auteur en traitant d’amour, de perte, de traumatisme… Mais certains sujets étaient beaucoup trop éloignés de ma propre expérience pour être complètement immergé. Les dessins qui accompagnent les poèmes sont simples mais cependant magnifiques.

L’Education Sentimentale de Flaubert

2017-09-20_09.48.21_1[1].jpg3

Première lecture obligatoire pour les cours assez mitigée. Les longues descriptions de Flaubert m’ont dérangé tout comme le manque d’action. J’ai eu du mal aussi à apprécier les personnages. Cependant, j’ai bien aimé les scènes de révolutions et les différentes critiques de la société émise par l’auteur. J’ai hâte de le travailler plus en profondeur !

Lux-1,5: Oubli, l’intégrale de Jennifer L. Armentrout

2017-10-08_04.37.32_1[1].jpg5

Un hors-série du tonnerre comme tout le reste de la saga. Près de mille pages de Daemon avec des scènes inédites que demandez de plus ? Ah si, l’histoire tragique de Dawson qui s’avère elle aussi un plaisir à lire ! Si vous n’avez pas encore commencé cette saga, qu’attendez-vous ?

Et vous, qu’avez vous lu ce mois-ci ?

Lux-5: Opposition de Jennifer L. Armentrout

2017-10-01 04.49.25 1.jpg

5

Titre : Opposition (Lux, tome 5)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Éditeur : J’ai Lu
Genre : Jeunesse/Fantastique/Romance

RÉSUMÉ

« C’était ça, le véritable amour, et il était plus puissant qu’une planète remplie d’extraterrestres et qu’un gouvernement fou à lier. »

Conformément aux prédictions du Dédale, la situation s’est compliquée dès lors que des milliers de Luxens ont débarqué sur Terre. Alors même qu’il les sait capables d’éliminer les derniers humains et hybrides, Daemon les a suivis et n’a plus donné signe de vie depuis cette terrible nuit aux allures d’apocalypse.
Rongée par l’inquiétude et le doute, Katy peine à admettre que les frontières entre le bien et le mal se brouillent. Or, la guerre est là et, quelle qu’en soit l’issue, l’avenir ne sera plus jamais le même. Elle espère toutefois que Daemon fera tout pour préserver ceux qu’il aime, même si cela signifie trahir les siens. Cependant, est-il encore seulement capable de discerner ses amis de ses ennemis ?

AVIS

« Son baiser me bouleversa de la plus fantastique des façons. C’était incroyable comme un seul mot, un seul regard ou une seule caresse de sa part me remettait à ma place. Elle me rendait humble. »

Cinquième et dernier tome de cette saga chère à mon cœur.
La fin du tome précédent m’avait laissé avec beaucoup d’interrogations concernant la suite et je savais d’avance que mon cœur risquait de ne pas supporter ce cinquième tome.
Dès la première page, on est plongée dans l’action ce qui m’a un peu perdue. Plusieurs jours sont passés depuis que l’on avait laissé nos personnages et leur situation a changé tellement rapidement qu’il m’a fallu quelques pages pour me remettre à jour.
Dans les tomes précédents, il y avait déjà beaucoup de retournements de situations et de rebondissements mais avec ce tome-ci, on atteint l’apothéose ! Je crois que dans presque chaque chapitre, on apprend quelque chose de nouveau et change totalement la donne. Certaines de nos certitudes depuis plusieurs tomes se retrouvent totalement chamboulées.
De plus, on découvre de nouvelles facettes de certains personnages présents depuis le début et qui continuent d’évoluer de plus en plus rapidement comme Dee qui a subi d’énormes changements depuis le premier tome. On découvre également de nouveaux aspects sur les extra-terrestres et les Arums sont beaucoup plus développés avec l’apparition de nouveaux personnages tout simplement géniaux.
J’ai également adoré de voir que chacun des petits indices laissés par l’auteur dans les tomes précédents avant que l’on connaisse leur signification et que j’ai remarquée seulement en relisant la saga finissent par prendre tout leur sens dans ce roman.
La plume de l’auteur est toujours aussi excellente et m’a amené à ressentir des émotions totalement différentes à travers les pages de cette saga. Même si la fin n’a rien de surprenant et chacun des retournements de situation menaient à elle, je n’ai pas été capable de retenir mes larmes.

« Nous étions supposés avoir ce soir et demain, et de nombreuses semaines et de nombreux mois, mais nous n’avons même pas eu une autre minute. »

En bref, Opposition clôt à merveille cette saga avec de nombreux rebondissements et de découvertes. Les personnages sont toujours aussi bien construits et j’ai pris plaisir de suivre leur aventure au fur et à mesure de ces cinq romans qui m’ont chacun détruit.

Milk and Honey de Rupi Kaur

2017-09-17_07.12.55_1[1].jpg4

Titre : Milk and Honey ( Lait et Miel en vf)
Auteur : Rupi Kaur
Éditeur : Andrews McMeel (Charleston en vf)
Genre : Poésie

RÉSUMÉ

Construit autour de courts poèmes en prose, Lait et Miel parle de survie.

De l’expérience de la violence, des abus sexuels, de l’amour, de la perte et de la féminité.

Le recueil comprend quatre chapitres, et chacun obéit à une motivation différente, traite une souffrance différente, guérit une peine différente.

Lait et Miel convie les lecteurs à un voyage à travers les moments les plus amers de l’existence, mais y trouve de la douceur, parce qu’il y a de la douceur partout si l’on sait regarder.

 

AVIS

J’avais beaucoup entendu de bien sur ce livre sur Instagram notamment et voulant lire plus de poésie et plus de VO, je me suis lancé dans la lecture de ce court recueil en anglais.

J’ai été très surprise par la tournure du début. J’avais lu quelques poèmes sur les réseaux sociaux mais ils n’appartenaient pas à la première partie « Hurting » qui possède une ambiance très sombre et violente.

Néanmoins, on est englouti par la plume de l’auteur qui déverse tous ses sentiments en nous à travers des mots très bien choisit. On vogue à travers différentes parties de sa vie et on découvre ses réflexions à mesure qu’elle expérimente la vie.

Je n’ai eu aucun mal à comprendre la VO mais pour les non-anglophones, la VF est prévue chez les éditions Charleston le 22 septembre (soit la date de publication de cet article).

En bref, j’ai bien aimé ce petit recueil de poèmes qui nous emmène à travers les différentes expériences de la vie de l’auteur en traitant d’amour, de perte, d’abus, de traumatisme, de guérison et de féminité. Mais certains sujets étaient beaucoup trop éloignés de ma propre expérience pour être complètement immergé par les mots choisis par l’auteur. Les dessins qui accompagnent les poèmes sont simples mais cependant magnifiques.

Phobos, tome 1 de Victor Dixen

21397323_767445356749594_118549599_n4

« Rêve comme si tu vivais pour toujours, vis comme si tu allais mourir aujourd’hui. »

Titre : Phobos, tome 1
Auteur : Victor Dixen
Éditeur : Robert Laffont (R)
Genre : Science-fiction, Jeunesse

RÉSUMÉ

« La vie est courte, Rompt les règles, Pardonne rapidement, Embrasse doucement, Aime sincèrement. »

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

AVIS

« Le silence ne ment pas, il est plus pur et plus vrai que la plupart des paroles. »

Après en avoir tant entendu parler en bien, je me suis enfin décidé à lire la saga Phobos de Victor Dixen.

Dès les premières pages, le ton est déjà donné. On est sans attendre plongé dans une ambiance explosive, remplie de suspens, de secrets et de trahison.

Malgré tout, il m’a fallu une petite dizaine de chapitres avant de vraiment rentré dans l’histoire. En effet, on enchaine entre de nombreux points de vue qui peuvent être source de désorientation au début. Cependant, on s’habitue vite.

De plus, plus on avance dans le roman plus l’intrigue va vite et plus on est happé dans l’histoire. De nombreuses ellipses augmentent le suspens et l’effet dramatique, beaucoup de choses sont dites à demi-mots. On est frustré de ne pas tout savoir mais c’est une bonne frustration.

Concernant les personnages, je suis plutôt mitigée. A part Léonor, j’ai trouvé les autres filles un peu clichées et niaises et elles sont malheureusement trop peu développées tout comme les garçons que nous ne connaissons pas vraiment. Au final, je n’ai pas réussi à m’investir complètement dans les différentes histoires d’amour ne sachant pas qui dit la vérité et qui joue un rôle devant la caméra. Cependant, j’ai bien aimé que l’auteur se moque carrément des triangles amoureux avec une réplique de la protagoniste. Ça fait du bien dans une fiction young-adult !

« Aimer, c’est se battre pour ce que l’on croit être le meilleur pour l’autre… »

En bref, ce premier tome mérite tous les éloges qui lui sont faits. Malgré quelques lenteurs au début, on est rapidement happé par l’histoire à mesure que l’intrigue accélère. Les personnages secondaires, plutôt mystérieux, promessent de bonnes choses pour la suite tout comme cette fin qui donne envie de courir acheter le tome 2 sans tarder !